La Quest : Présentation du DrachenFest

 

C'est vers la fin de Juillet que Anne-Marie et Samuel participeront au deuxième plus grand Grandeur Nature au monde, le DrachenFest!

­

DrachenFest est un événement annuel de jeu de rôle grandeur nature d'une durée de 6 jours. Situé en Allemagne, il s'agit du second plus gros GN au monde avec près de 6000 participants divisés en treize camps thématiques. Dans l'univers du DrachenFest, ces groupes sont les champions choisit par des entités draconiques quasi-divines pour les représenter dans leur conflit éternel pour le pouvoir. Les camps compétitionnent donc annuellement pour la suprématie de leur faction, les victorieux conservant alors l'ascendance jusqu'à l'année suivante.

Choisir son camp est une décision importante pour tout participant au DrachenFest, puisque chaque faction amène un style de jeu, une immersion et une esthétique qui lui est propre. Les orques du Drachenfest sont par ailleurs célèbres internationalement pour leur décorum et leur immersion incomparable. Tomber victime de ces goblinoïdes y est même vu comme une expérience de GN enviée! Mis à part les orques, d'autres camps notables sont associés à une couleur, comme le camp doré, orienté vers le thème de la justice, le camp vert, dédié à la nature et la survie, ou le camp noir qui est réputé pour sa quête du pouvoir et son intérêt pour les forces occultes.

 



Dans la tradition des Gns européens, le DrachenFest propose une activité immersive offrant du jeux sur de nombreuses facettes dans une logique de 'sandbox'. Chaque camp développe des missions et des intrigues qui lui sont propres, en plus de tournois de champions, d'escarmouches et d'une grande bataille finale. Les initiatives des joueurs sont à la base du jeu et des nombreuses scènes spontanées qui émergent pendant le festival. 

Le combat est un des aspects majeur du DrachenFest, mais prend une forme très différente de ce qui est vu en Amérique du Nord, où la dimension sportive et compétitive est généralement dominante. Ici, il est avant tout ludique et se développe dans une vision de jeu coopérative qui valorise le 'roleplay' et l'aspect théâtral plutôt qu'une logique purement compétitive. Un exemple est le tournois des champions, qui récompense les combattants les plus impressionnants et divertissants à voir combattre, sans nécessairement faire triompher ceux qui gagnent leur duel en négligeant leur 'swordplay' ou leur roleplay de douleur. En fait, les combats sont largement informels et les statistiques et points de vie sont bien souvent ignorés par les joueurs dans le but de créer des scènes plus dramatiques. Combattre pour gagner est perçu comme étrange et inhabituel par la majorité des joueurs Allemands, qui voient l'esprit de compétition comme opposé à une vision plus théâtrale du jeu. Le but ici est plutôt de vivre une scène. 


Le décorum est rigoureusement contrôlé et les costumes de certains groupes rivalisent sans peine avec les costumes vus dans le Seigneur des anneaux et d'autres grandes œuvres fantastiques. L'attention au détail est maintenu aussi bien par l'organisation que par les chefs des différents clans, lesquels établissent souvent le style recherché pour leur groupe. L'immersion va jusqu'à intégrer les vendeurs et les commerçants du village dans le jeux, aucune zone publique n'étant complètement sécure face aux raids de brigands, escroqueries des voleurs et autres combats spontanés. Bien sur, s'attaquer aux marchands risque de vous attirer des problèmes avec les gardes locaux.

Le DrachenFest est réputé pour son ambiance effervescente et animée. L'alcool coule à flot dans les tavernes du soir et les membres du camp bleu se dépassent année après année pour mériter leur réputation de fêtards sans merci. Plusieurs groupes de joueurs anglophones et francophones se mêlent à la majorité allemande, lesquels sont souvent ouverts à jouer en anglais pour intégrer les participants étrangers. 

Nous avons vraiment hâte de vivre cette expérience et de vos offrir un témoignage de première main! D'ailleurs, cette année, Bicolline enverra aussi une délégation sur place. Le Québec sera bien représenté!  

Plus de photo par Burgschneider

 


Previous Next

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published